Historique

Le Centre Médical et Radiologique du Chéri est une SPRL constituée en 1979 à l’initiative de deux médecins spécialistes.

Son objectif social est de mettre à la disposition de médecins, des cabinets médicaux et du matériel médical tel qu’une unité de radiologie, des fibroscopes et un échographe. Il offre également un encadrement administratif pour la récupération d’honoraires et un secrétariat pour la dactylographie du courrier. L’unité « accueil » se charge également de la prise de rendez-vous centralisée.

Le C.M.R.C.emploie actuellement 12 personnes pour un équivalent de six temps plein et demi. Ces personnes sont réparties entre l’accueil, la gestion, le secrétariat et la technique en imagerie médicale.

Le C.M.R.C accueille aussi occasionnellement des stagiaires en cours de formation, leurs permettant de bénéficier d’un apprentissage aux différentes techniques d’investigation et d’un contact avec les patients. Leur intégration est favorisée par la taille réduite de l’entreprise.

Le centre met à la disposition de ses patients, un vaste éventail de spécialistes évoluant avec le temps :

    • Médecine interne :

    • Cardiologie
    • Gastro-entérologie
    • Neurologie
    • Médecine monospécialisée :

    • Acupuncture
    • Chirurgie
    • Dermatologie
    • Gynécologie
    • Médecine manuelle
    • O.R.L
    • Psychiatrie
    • Urologie
    • Prestations techniques :

    • Radiologie
    • Echographie
    • Fibroscopie
    • Manométrie ano-rectale et œsophagienne
    • Test à l’hydrogène (Breath Test)
    • Activités paramédicales:

    • Diététique
    • Pédicurie

Le C.M.R.C. propose également un service de kinésithérapie et de soins infirmiers et réalise des prélèvements pour laboratoire.

La polyclinique dispose de tout le matériel nécessaire aux techniques modernes d’investigation (matériel appartenant au centre ou propriété des médecins) hormis le scanner et les potentiels évoqués.

La plupart des médecins travaillant au centre exerce également une activité dans des milieux hospitaliers, de diverses tendances, de la région liégeoise.

La situation géographique semble privilégiée, le centre occupe les locaux du numéro 40 de la rue Chéri, dans le quartier Saint-Léonard et il n’y a aucune autre polyclinique proche sur cette rive de la Meuse mis à part l’hôpital de la Citadelle.

Le C.M.R.C. est donc le seul à offrir ce type de services dans le quartier où il entretient de bonnes relations avec les médecins généralistes environnants.

L’organisation met à la disposition de ses patients un ensemble de services accessibles et disponibles puisque ses portes sont ouvertes tous les jours de 8h à 18h30 et le samedi de 8h à 13h. Les rendez-vous s’obtiennent dans la semaine voire les 15 jours. On offre ici l’avantage d’un service rapide sans file d’attente importante et qui aide à désengorger les polycliniques hospitalières.

La facturation des prestations se fait selon le système du tiers payant légal, ce qui évite aux patients de débourser d’importantes sommes d’argent, obstacle à la consultation médicale (rappelons qu’une bonne partie des patients est d’origine étrangère et/ou âgée et ne dispose parfois que de moyens financiers restreints), mais qui impose d’une part de supporter d’importants en-cours mutuelles et d’autre part de gérer des sommes impayées dans le cas où la mutuelle refuse le paiement pour un patient non régulièrement affilié.

Chaque patient dispose au C.M.R.C d’un dossier unique, mettant l’information à la disposition de tout autre médecin qu’il consulterait chez nous. L’information ainsi mise à la disposition de tous les confrères permet une nette diminution de la surconsommation, les examens ne devant pas être répétés à plusieurs reprises.

Toutes les données confidentielles sont conservées à l’accueil et restent en permanence à la disposition des médecins. L’accès est bien entendu limité aux seuls personnes autorisées et le personnel interne est tenu au secret médical au même titre que les médecins.

La seconde vocation du C.M.R.C. est d’être une polyclinique sociale, il privilégie la diffusion d’informations et la prévention via des affiches, des conférences ou par l’intervention directe des médecins lors de leurs consultations (conseils en cardiologie, information sur la ménopause ou le sida par les gynécologues, conseils diététiques, etc.).

Ce rôle préventif nous semble primordial puisqu’il aide au dépistage des pathologies débutantes et, par là, à la réduction des dépenses de santé à long terme. La présence d’un grand nombre de spécialistes différents permet d’arriver rapidement à un diagnostic complet, sans envoyer les patients dans différents centres ou hôpitaux.

L’objectif du C.M.R.C. est d’une part de faciliter le travail des médecins en les libérant des tâches administratives lourdes et non productives et d’autre part d’offrir aux patients un service de la meilleure qualité qui soit, de manière efficace et disponible.